Le RAESS organise un atelier sur la résilience post-Covid

Cet article est également disponible en: Anglais, Espagnol

Une personne positive est celle qui est tombée, s’est levée, s’est bougée, a soigné ses blessures, a souri à la vie et a dit : je suis toujours là.

C’est cet optimisme qui a enthousiasmé les participants à l’atelier pilote sur la résilience post COVID des entreprises d’ESS membres du RAESS, avec le soutien du projet Plaidoyer pour la promotion de l’ESS comme stratégie pour atteindre le développement durable dans le contexte post-COVID-19 (Projet ACCD-RIPESS).

En effet pendant 3 jours, c’est dans les enceintes du Centre National pour la Promotion de l’Economie Sociale et Solidaire du Mali à Bamako, que s’est tenu du 15 au 17 avril 2021, l’atelier de renforcement de la résilience des entreprises membres du RAESS, pour leur relèvement après avoir subi les impacts négatifs du COVID-19.

Une enquête évaluative du RAESS auprès des membres du RENAPESS Mali, a relevé que la majorité des entreprises ESS au Mali rencontraient d’énormes difficultés dans leur fonctionnement, certains ayant même été obligés à la cessation définitive ou temporaire de leurs activités, due aux conséquences des mesures sanitaires imposées dans le cadre de la lutte contre la pandémie.

C’est dans le contexte que le projet ACCD est venu en soutien au RAESS et ses réseaux membres des pays, en appuyant l’organisation d’un atelier de renforcement de la résilience post COVID des entreprises ESS affectées par les mesures anti-COVID.

Les participants majoritairement des femmes, ont été unanimes en soulignant que les mesures drastiques de couvre-feu et de distanciation sociale, ont affecté les marchés, rendant difficile l’écoulement des productions dans certains cas et dans d’autres la fuite des clients.

Les restauratrices ont vu la clientèle déserté leurs sites et n’avaient plus de marché lié aux séminaires et ateliers de formation.

Les garagistes ne recevaient plus de voitures.

Avec la suspension des cérémonies sociales, les clients ne se faisaient plus coudre de nouveaux habilles.

C’est là quelques exemples du traumatisme subi par les marchés.

L’atelier en mettant de l’avant une approche de résilience en 6 étapes a permis aux participantes de prendre conscience de la nécessité d’adopter une approche de gestion entrepreneuriale axée sur la prévention.

Au-delà de l’aspect formatif, l’atelier a permis aux participantes de créer un réseau d’échanges permanent sur WhatsApp, qui intègre aujourd’hui plus de 150 participantes. Là s’échangent des informations diverses sur les opportunités de financements et de formation, la mise en marché des produits et autres.

Ce fut aussi l’occasion de faire un pont entre les actrices de l’ESS et le CENAPESS.

Le groupe WhatsApp continue et les entreprises ont regagnés de l’espoir et nombres d’elles ont repris leurs activités.

Al Assane SANOGO

Chef de Projet ACCD/RIPESS

 

 

Ripess
RIPESS is a worldwide network of continental networks promoting the Social Solidarity Economy, in order to transform our economy by putting people and the planet at the center of our activities.