LE ROLE DES ACTEURS DE L’ESS DANS LA RECONSTRUCTION ECONOMIQUE ET SOCIALE POST-COVID : PLAIDOYER POUR UNE POLITIQUE PUBLIQUE « INCLUSIVE »

Cet article est également disponible en: Anglais, Espagnol

Comme tous les autres continents planétaires, l’Afrique vit de plein fouet la pandémie de la Covid-19 qui continue d’endeuiller des familles, de déstabiliser nos systèmes sanitaires et de fragiliser nos économies respectives.

En réalité, aucun pays n’est épargné même s’ils vivent différemment ses conséquences et son impact réel sur les populations.

En conséquence de ce qui précède, chaque pays organise sa riposte selon ses moyens et ses réalités tout en mettant en priorité la résistance des économies et le renforcement du système de santé.  A côte des efforts gouvernementaux, les acteurs de l’Économie Sociale et Solidaire (ESS) essaient de marquer de leur empreinte cette riposte par des initiatives très innovantes et durables.

Ainsi, les organisations de l’ESS s’organisent autour de projets communs tels que la sensibilisation à la prise de conscience et au respect des recommandations de l’OMS et de nos États respectifs. Elles mettent à contribution tous les acteurs comme les artisans et autres entrepreneurs sociaux à l’effet de les accompagner dans leur prise d’initiatives (fabrication de masques, de gels hydrologiques, de seaux d’eau…).

Cependant, leurs actions demeurent limitées par faute d’accompagnement efficace des gouvernements respectifs qui ont du mal à percevoir le rôle déterminant que jouent ou pourraient jouer ces acteurs de terrains. Ceci est dû au fait qu’il n’existe quasiment pas de politique publique appropriée et dédiée aux acteurs de l’ESS d’où le manque d’instruments d’accompagnement leur permettant d’être plus dynamique et efficace.

C’est à ce titre qu’il s’avère plus que nécessaire, de réfléchir à la construction d’un plaidoyer en vue d’amener nos gouvernements à mettre en place des politiques qui permettraient de donner une vision assez claire conduisant à la mise en place d’un dispositif d’accompagnement des acteurs que nous sommes. Mais ceci ne peut se faire que dans le cadre d’une stratégie commune de plaidoyer impliquant tous les acteurs et tous les secteurs/activités concernés de l’ESS. Car, étant plus proches des réalités des populations, ayant une grosse influence sur nos économies respectives, les organisations et les acteurs de l’ESS seront, à coup sûr, des ressources indispensables à la reconstruction socio-économique dans l’après COVID qui s’annonce très périlleux.

C’est ce qui explique l’intérêt et attachement au Projet de « Plaidoyer pour la promotion de l’ESS comme stratégie pour atteindre le développement durable (ODD) dans le contexte post-Covid-19 » appuyé par l’Agence Catalane de Coopération au Développement (ACCD) en partenariat avec le RIPESS-Intercontinental. Pour le RAESS, c’est une opportunité qui est offerte en vue de dégager les pistes, non seulement pour la division de nos messages, de nos initiatives mais aussi pour attirer l’attention des pouvoirs publics sur la nécessité de construire un cadre légal dédié à l’ancrage territorial de l’ESS. Aussi, devraient-ils comprendre que l’ESS est la voie la plus crédible pour la reconstruction socioéconomique de nos pays respectifs dans la période post-Covid19.

Cependant, nous sommes conscients du rôle que pourraient jouer les acteurs et organisations de l’ESS qui restent la cheville ouvrière dans la mise en œuvre de ce projet au plan continental. Chaque réseau membre du Réseau Africain de l’ESS (RAESS) devrait donc jouer sa partition en synergie avec la Coordination continentale. La dynamique s’appuiera également sur une stratégie de communication efficace et cohérente adaptée à la réalité africaine et à la spécificité de chaque pays.

Pour atteindre ces objectifs, RAESS agira avant tout dans la promotion du dialogue et de la co-construction entre les réseaux d’ESS et les gouvernements locaux, nationaux et sous-régionaux, en cherchant à développer des politiques et des programmes favorables au développement de l’ESS à travers la systématisation d’expériences, des actions de plaidoyer et la création d’alliance. Le travail de systématisation permettra de mettre à disposition de l’ensemble des réseaux membres du RAESS, des outils et des approches de co-construction de politique ESS, afin d’améliorer l’environnement juridique et institutionnels de la pratique de l’ESS en Afrique.

De plus, le réseau continental apportera le soutien à ses réseaux nationaux membres à travers des formations. Des modules qui sont en cours de conception, se centreront sur le plaidoyer et la sensibilisation en faveur d’une meilleure prise en compte de l’ESS dans toutes les interventions de relance Post-Covid19. Cela permettra par ailleurs une meilleure relance des activités des entreprise ESS, de femmes et de jeunes, qui sont les populations très fortement affectées par la pandémie.

 

 

Ripess
RIPESS is a worldwide network of continental networks promoting the Social Solidarity Economy, in order to transform our economy by putting people and the planet at the center of our activities.