L’Académie ESS de l’ASEC : une communauté digitale qui permet l’échange de pratiques ESS en Asie

Cet article est également disponible en: Anglais, Espagnol

Alors que le battage médiatique des réunions en ligne s’est accru depuis mars 2020, l’ASEC a lancé l’Académie digital de l’ESS qui donne des conférences d’universitaires de l’ESS et présente les meilleures pratiques des acteurs de l’ESS.

Officiellement lancée le 2 mai 2020, l’Académie digitale de l’ESS remplace les activités occasionnelles de l’ASEC qui étaient auparavant mises en œuvre une fois par an par le biais de leur conférence internationale. La facilité de partage et de discussion via les plateformes en ligne a suscité l’intérêt et la curiosité pour l’ESS et a dépassé les attentes des organisateurs : initialement prévu en 4 sessions, le programme a duré sept mois et a donné lieu à 70 documentaires sur diverses études de cas d’ESS provenant de 13 pays d’Asie. Il s’est ainsi converti en une expérience et une opportunité uniques pour découvrir les différentes facettes de l’ESS dans ce continent.

 
L’ESS comprend un large éventail de pratiques qui couvrent les dimensions économique, sociale, environnementale, politique, communautaire ou holistique. Étant donné que l’ESS respecte la diversité de l’expérience, de l’histoire, de la culture et des réalités politiques/économiques locales, il existe des différences dans sa définition. Afin de faire converger les conceptions, l’ASEC a introduit les cinq principes de l’ESS :

1) Gouvernance socialement responsable

2) Valeurs éthiques édifiantes

3) Avantages socio-économiques de la communauté

4) Conservation écologique et

5) Durabilité économique.

Ces principes deviennent les lignes directrices permettant à chacun de visualiser ce qu’est l’ESS, et reflètent la manière dont leurs organisations s’intègrent aux SDG par le biais de l’ESS.

 
Lancée à partir de 17 études de cas des premiers réseaux ASEC dans 6 pays, l’Académie en ligne d’ESS a atteint de nouveaux réseaux au Pakistan, au Népal, au Cambodge et en Chine. Au fur et à mesure que des orateurs et des participants, tels que des fondations, des coopératives ou des entreprises, se sont impliqués dans l’Académie en ligne d’ESS, les sujets ont été étendus pour inclure l’égalité des sexes, la souveraineté alimentaire et la résilience de la société. Cet événement de routine s’est transformé en sessions de partage d’expériences, de renforcement des réseaux basés sur la géographie et les secteurs, et de compréhension approfondie de l’ESS par l’apprentissage et la création d’une méthodologie.

 
En outre, les études de cas obtenues grâce à l’Académie d’ESS contiennent de nombreux aperçus et enseignements, et enrichissent le répertoire de l’ASEC sur la défense de l’ESS auprès des gouvernements et des institutions éducatives. Elles présentent également différentes façons de promouvoir l’ESS auprès du grand public en utilisant des exemples pratiques et en montrant leur pertinence pour les ODD. L’Académie en ligne de l’ESS a apporté la preuve que les pratiques d’ESS fonctionnent non seulement dans les zones rurales au sein d’économies à petite échelle, mais aussi que l’ESS est une composante majeure d’une alternative à l’économie de marché néolibérale.

 

Nous vous invitons à découvrir les vidéos des sessions de l’Académie sur le site youtube de l’ASEC ou sur le page Socioeco.

Ripess
RIPESS is a worldwide network of continental networks promoting the Social Solidarity Economy, in order to transform our economy by putting people and the planet at the center of our activities.