Les travaux de l’Observatoire de l’égalité femmes-hommes en France

Cet article est également disponible en: Anglais, Espagnol

Le Mouvement pour l’Économie Solidaire (MES) et l’Union fédérale d’intervention des structures culturelles (UFISC), membres du RIPESS Europe, participent aux travaux de la Commission égalité femmes-hommes du Conseil Supérieur de l’ESS .

Dans ce cadre l’Observatoire de l’égalité femmes-hommes dans l’ESS développe différents axes d’action qui sont les suivants :

  • Guide d’amélioration continue des bonnes pratiques : poursuite du travail engagé depuis quelques mois sur la création d’un outil de mobilisation et d’accompagnement des réseaux de l’ESS à la prise en main du guide d’amélioration continue des bonnes pratiques.
  • Accompagnement de la Commission égalité femmes-hommes du CSESS sur la production d’une note de recommandations pour l’intégration de l’égalité femmes-hommes dans le pacte de croissance. On note par exemple parmi les préconisations formulées par la commission égalité femmes-hommes du CSESS, la pérennisation de l’observatoire de l’égalité femmes-hommes dans l’ESS.
  • Réalisation d’un autodiagnostic du réseau des CRESS : lancement opérationnel d’un autodiagnostic du réseau des CRESS sous la forme d’un questionnaire en ligne sur la parité dans les instances de gouvernance, l’égalité professionnelle et l’intégration de l’égalité dans les activités des CRESS. Les résultats pourront être exploités pour le 8 mars 2019.
  • Soutien à l’événement du 8 mars organisé par le Haut-Commissariat à l’ESS et à l’innovation sociale.

L’observatoire a réalisé un état des lieux de l’égalité femmes-hommes dans l’ESS qui sera présenté le 8 mars au cours d’un événement organisé par le Haut-Commissariat à l’ESS et à l’innovation sociale au Ministère de la Transition écologique et solidaire.

L’observatoire organise sa prochaine soirée le mardi 26 mars. Cette soirée permettra de présenter et distribuer l’état des lieux et d’échanger sur d’autres outils ou travaux réalisés par des structures de l’ESS (guide de l’Udes, travaux de la manufacture coopérative, etc.)

La poursuite des travaux sera consacrée  à la thématique « Égalité femmes-hommes dans l’ESS : quel état des lieux ? quels outils pour agir ?

L’étude sur la parité sera composée d’une partie quantitative regroupant les chiffres sur le sujet et d’une partie qualitative présentant les initiatives et bonnes pratiques qui ont permis d’atteindre la parité dans certaines organisations. Un groupe de travail ad hoc sera mobilisé dans les prochaines semaines pour contribuer à cette étude, valider les attentes et le plan ainsi que les questionnaires réalisés pour faire remonter des données.

Enfin un des prochains chantiers de l’observatoire sera la mise en ligne d’un centre de ressources sur l’égalité femmes-hommes dans l’ESS sur le site du Comité National des Chambres Régionales de l’ESS.

Plan de l’étude

1. UNE MIXITE DURE A TROUVER-L’ESS, parce qu’elle porte en premier lieu des secteurs dits très « féminins», a du mal à gagner en mixité.
2. DES CONDITIONS DE TRAVAIL PLUS PRECAIRES POUR LES FEMMES-L’ESS, parce qu’elle joue un rôle important d’insertion soutient des emplois spécifiques, parfois plus précaires.
3. UN PLAFOND DE VERRE QUI RESISTE-L’ESS, comme le reste de l’économie, n’échappe pas au plafond de verre, rendu plus fort dans certaines organisations ou certains secteurs.
4. DES INEGALITES QUI SE RETROUVENT AUSSI DANS LES SALAIRES-Des inégalités qui découlent globalement de l’emploi des femmes dans l’ESS, plus précaire et avec des évolutions de carrière plus contraintes.
5. EGALITE FEMMES-HOMMES ET TERRITOIRES, DES ENJEUX SPECIFIQUES?

Ripess
RIPESS is a worldwide network of continental networks promoting the Social Solidarity Economy, in order to transform our economy by putting people and the planet at the center of our activities.

8M égalité hommes femmes ESS observatoire