Jeunesse et ESS à la 5ème Rencontre Africaine de l’ESS – Juillet 2018

Cet article est également disponible en: Anglais, Espagnol

Sous le Thème « l’Economie Sociale et Solidaire, Avenue de Développement Economique Inclusif pour la Paix durable », le forum bi-annuel organisé par les membres du Réseau Africain de l’Economie Sociale et Solidaire s’est tenu du 10 au 14 juillet.

Prévu pour être organisée par le Réseau Guinéen, il a finalement été organisé à Bamako par le réseau RENAPESS du Mali sur désistement de la Guinée qui s’est excusé pour des raisons indépendantes de sa volonté.

Comme prévu par le programme établi, le Forum a commencé le 10 juillet 2018 par une cérémonie officielle d’ouverture présidée par le Ministre Malien de la Solidarité et de l’Action Humanitaire qui à produit un discours très enrichissant et plein de promesses à l’endroit du RENAPESS et de ses partenaires. Avant lui, il y a eu les discours de présentation, les mots de bienvenue du Maire de Bamako et le discours de cadrage du Président du RAESS, Madani Koumaré. Tant le gouvernement malien que la ville de Bamako sont aujourd’hui de véritables partenaires pour le développement de l’ESS au Mali, ainsi qu’une source d’inspiration pour d’autres pays africains, de part notamment la politique nationale de l’ESS, et la mise en place d’un instrument de mise en oeuvre spécifique au travers du CNAPESS (Centre National d’Appui à la Promotion de l’ESS).

Après ces interventions, nous avons assisté à la visite des stands suivis des présentations et initiatives africains par des réseaux pays. Les pays présents étaient : Le Sénégal, Mali, le Bénin, le Cameroun, la Côte d’Ivoire, le Togo, la Guinée, le Burkina Faso, le Maroc et la Tunisie. Chacun de ces réseaux pays a pu faire un bref rapport de ses activités et présenter les perspectives qui en découlaient.

Dans les jours qui ont suivi, nous avons assisté à une série d’interventions suivis de plusieurs ateliers qui ont traité de questions diveres (agroalimentaire, protection sociale, genre, mécanismes d’accompagnement, etc.), et la problématique de l’emploi des jeunes par la stratégie de l’entrepreneuriat social.

Le Forum a fait valoir le potentiel et l’importance de l’ESS pour la Jeunesse Africaine

Entre autres s’est posée la question suivante : en quoi l’entrepreneuriat social durable en synergie avec les politiques publiques des villes pourrait-il être perçu comme un moyen de lutte contre l’immigration clandestine, l’exode rural et un moyen de promotion de la paix par la prévention des crises ?

Après plusieurs interventions et des échanges fructueux, il est notamment ressorti qu’il fallait absolument prioriser la pratique de l’entrepreneuriat social et l’éducation à la citoyenneté et l’esprit civique. Sans omettre que ceci devrait être suivi d’un accompagnement par les pouvoirs publics et par les partenaires en vue de voir se réaliser les initiatives des jeunes.

Parallèlement à ces assises, la rencontre de Bamako a accueilli la tenue d’un camp des jeunes géré par les jeunes eux-mêmes. En attendant le rapport global des organisateurs et animateurs de ce camp, il faut retenir que la perspective jeunesse à été évoquée surtout au plan continental en vue de mettre en synergie les Jeunesses des différents réseaux membres du RAESS.

Ainsi, les jeunes ont exprimé le besoin de s’organiser, de se former et mettre en œuvre les projets qui leur paraissent prioritaires. Ceci a été possible grâce à des conférences, séances de formation et autres échanges que les jeunes ont eu non seulement avec les représentants des pouvoirs publics, avec les représentants des membres du RAESS mais aussi avec la Secrétaire Exécutive du RIPESS qui a été invitée pour l’occasion.

Véritablement les jeunes se sont exprimés clairement et librement et ont exprimé des besoins qui méritent d’être analysés pour être mis au centre des débats et des préoccupations en vue de propositions concrètes et durables.

Lancement d’un axe de travail « Perspectives Jeunes » de mise en synergie de la jeunesse Africaine

A l’issue de la rencontre de Bamako 2018, l’AG du RAESS à décidé de la mise en place d’une dynamique qui devrait mettre en lien les jeunes de l’ensemble des réseaux pays pour les mettre en synergie.

Pour la mise en œuvre du Projet « Perspectives Jeunes », il a notamment été demandé à chaque Réseau National membre du RAESS de proposer deux jeunes par réseau pays pour la mise en synergie et M. SYLLA Aboubakari du réseau ivoirien a été désigné pour la coordination et la mise en ouvre en collaboration avec CISSE BABA du Mali (RENAPESS).

Appelée « Perspective Jeunesse », cette initiative devrait permettre de répondre aux besoins des jeunes en matière de formation à la citoyenneté et au civisme, d’’entrepreneuriat social et d’accompagnement au développement des initiatives sociales et solidaires, mais aussi développer une convergence de vue et d’actions au plan local, continental et international.

En effet, notre société est de plus en plus complexe et sectorisée. De ce fait, les jeunes ont souvent des difficultés pour se repérer dans des dispositifs segmentés. Nous devons leur offrir des réponses adaptées à leurs besoins, les accompagner et les soutenir. Chaque jeune doit avoir une place à part entière dans les politiques publiques de l’ESS, mais aussi dans les dynamiques développés par les acteurs et partenaires privés de l’ESS. Face aux besoins grandissants, les enjeux sont donc de développer les solidarités territoriales de proximité en déployant les liens et les réseaux sociaux. Ainsi, le citoyen pourra retrouver sa place d’acteur au sein de la société.

L’idée est donc également de proposer, depuis le RAESS, la création d’un axe « PERSPECTIVE JEUNESS » au niveau du RIPESS-Intercontinental, pour assurer une mise en synergie des différentes pratiques mondiales et une visibilisation de son importance et de son potentiel- Il s’agirait notamment de proposer la mise en place d’un groupe de travail au sein du RIPESS avec la participation de tous les représentants des jeunes des différents réseaux continentaux.

 

Sylla Aboubakari

Ripess
RIPESS is a worldwide network of continental networks promoting the Social Solidarity Economy, in order to transform our economy by putting people and the planet at the center of our activities.