Les initiatives locales de l’ESS sont essentielles pour assurer la mise en œuvre des ODD

Cet article est également disponible en: Anglais, Espagnol

La contribution de l’Économie Sociale Solidaire (ESS) – du local au mondial – est essentielle à la réalisation des Objectifs de Développement Durable (ODD) des Nations Unies. C’est la conclusion la plus importante de la conférence internationale « Mise en œuvre des Objectifs du Développement Durable : Quel rôle pour l’Économie Sociale et Solidaire », qui s’est tenue du 24 au 26 juin à Genève. Le RIPESS a participé activement à ces deux journées pour montrer le rôle des expériences de terrain dans l’atteinte des ODD.

Écrit par Gabriel Boichat, RIPESS Intercontinental

Le RIPESS était représenté à la conférence du Groupe de travail des Nations Unies sur l’Économie Sociale Solidaire (UNTFSSE) sur la « Mise en œuvre des Objectifs du Développement Durable : Quel rôle pour l’Économie Sociale et Solidaire ?  » avec une importante délégation de sept personnes de différents continents qui ont toutes joué un rôle actif.

43 communications ont été présentées au cours de 20 sessions différentes et la conférence a réuni un peu plus de 200 participants : une quinzaine de représentants de gouvernements, 25 personnes travaillant pour des agences des Nations Unies (à l’exclusion des 20 membres de l’équipe organisatrice de la conférence), 50 représentants du secteur ONG/ESS et 70 participants liés au monde universitaire.

En tant que réseau intercontinental d’ESS, il était essentiel d’illustrer la capacité des organisations d’ESS à mettre en œuvre les ODD (en complément des chercheurs universitaires qui étaient les principaux publics/orateurs pour les présentations des cas d’étude), et de fournir des preuves supplémentaires qui peuvent être utilisées pour convaincre les pays et institutions internationales que l’ESS devrait être incluse dans tous les efforts pour atteindre les ODD.

Dans l’ensemble, l’évaluation faite lors de la séance de clôture est que, tout au long des deux jours de la conférence, la contribution de l’ESS à la réalisation des ODD de l’ONU a été soulignée grâce aux études de cas présentées. Pour l’avenir, il a été convenu que l’UNTFSSE, à laquelle le RIPESS contribue activement, transmette des messages depuis le terrain et se prépare à travailler sur une résolution des Nations Unies sur l’ESS.

Pour le RIPESS, cette conclusion est très importante et l’approbation éventuelle d’une résolution de l’ONU sur l’ESS serait une étape clé qui aurait un impact positif sur tout le secteur. Mais pour le RIPESS, il est également absolument essentiel de s’assurer que les acteurs locaux de l’ESS s’approprient réellement des ODD. C’est le seul moyen de s’assurer que les acteurs de base peuvent mettre en œuvre les ODD en étant conscients de leur impact et de leurs avantages, et apporter leur propre vision pour localiser ces objectifs, et mener un plaidoyer dans cette direction.

Contributions du RIPESS à la conférence

La délégation du RIPESS a été intégrée par Laura Cicciarelli (Québec – RIPESS Amérique du Nord), Jason Nardi (Italie – RIPESS UE), Madani Coumaré (Mali – RAESS/RIPESS Afrique) et Laure Jongejans (Espagne – Secrétaire exécutive du RIPESS), ainsi que Judith Hitchman (France – Présidente du Urgenci), Denison Jayasooria (Indonésie – ASEC/RIPESS Asie) et Yvon Poirier (Québec – RIPESS Amérique du Nord) qui ont présenté trois communications sur les expériences d’ESS qui contribuent à la mise en œuvre des ODD comme mentionné dans les nouvelles précédentes. Avec les 43 autres expériences locales, régionales et mondiales en matière d’ESS présentées, l’UNTFSSE a aidé à identifier et à mobiliser des recherches de différentes régions et territoires qui peuvent contribuer aux efforts de l’Équipe spéciale pour intensifier et promouvoir l’ESS comme moyen de mise en œuvre des ODD en examinant de manière critique le rôle des ESS.

Judith Hitchman, Présidente d’Urgenci, le Réseau international de l’agriculture soutenue par les citoyens et membre du conseil d’administration du RIPESS a présenté  » Comment l’agriculture soutenue par les citoyens contribue à la réalisation de l’Économie Solidaire dans les ODD « . Ce document montre clairement que l’alimentation est une question transversale et qu’elle doit être abordée à travers la transversalité de l’ESS. C’est aussi grâce à une approche fondée sur les droits humains qui englobe le droit à l’alimentation et d’autres droits humains fondamentaux, y compris la santé et la nutrition, que l’ESS peut être véritablement appliquée. L’ESS est par définition une économie fondée sur les droits humains qui inclut le droit au travail décent parmi de nombreux autres aspects.

Le Professeur Denison Jayasooria, Président de l’ASEC – RIPESS Asie a partagé les principales conclusions de son article sur les « Projets de foresterie communautaire en Malaisie » : Participation de la communauté à la mise en œuvre des ODD  » et Yvon Poirier, du RIPESS North America, a présenté le document « Association pour les fermes Sarva Seva (ASSEFA) Inde : 50 ans de développement durable« .

Dans le cadre de la conférence, le RIPESS Intercontinental a également organisé la session de travail « Construire le mouvement ESS du local au global« . La session a montré comment la dimension décentralisée du RIPESS et son travail du local au global sont fondamentaux pour la promotion de l’ESS comme outil de transformation économique et sociale qui améliore la vie des gens.

Enfin, Judith Hitchman, Denison Jayasooria et Laura Cicciarelli ont participé à la séance de clôture au cours de laquelle elles ont présenté les principaux messages de la conférence avec l’OCDE et l’Institut de recherche pour le développement social (UNRISD).

Vous trouverez sur ce lien quelques photos prises lors de la conférence.

Après la conférence, rappelez-vous où trouver des ressources sur l’ESS

Maintenant que la conférence est terminée, il est temps de continuer à travailler afin de s’assurer que l’ESS soit promue dans les forums internationaux comme un vecteur de transformation économique, rendant les expériences locales d’ESS visibles comme un élément clé pour améliorer la vie des gens.

Pour atteindre cet objectif, il est essentiel d’avoir accès aux connaissances sur ce qui se fait sur le terrain. Toute politique ou déclaration internationale, ainsi qu’une future résolution des Nations Unies sur l’ESS, ne peuvent être efficaces que si elles tiennent compte de ce qui se passe au niveau local.

Pour cela, nous vous recommandons fortement de visiter le centre de ressources sur l’ESS de SocioÉco. Cette page Web rassemble des articles, des nouvelles, des études ou des politiques publiques pertinentes sur l’ESS, entre autres, du monde entier. Nous recommandons particulièrement de consulter la cartographie sur les « solutions ESS pour les ODD » ainsi que la cartographie sur les « solutions de politiques publiques pour les ODD« .

Ces ressources clés peuvent compléter le Centre de connaissances de l’UNTFSSE avec une compilation très intéressante d’expériences locales, régionales et mondiales en ESS. En plus des communications présentées à la Conférence de l’UNRISD, des diapositives de présentation sont ou seront bientôt disponibles sur le Knowledge Hub.

Ripess
RIPESS is a worldwide network of continental networks promoting the Social Solidarity Economy, in order to transform our economy by putting people and the planet at the center of our activities.

ESS localisation des ODD ODD RIPESS UNTFSSE