Forum de coopération euro-africain sur la formation en ESS, Marrakech, mai 2017

Cet article est également disponible en: Anglais, Espagnol

Ayant réuni 380 participants de 22 pays, 55 universités, 87 structures de l’ESS (Associations, coopératives, mutuelles, fondations…), le Forum international intitulé «Engagement, citoyenneté et développement : comment former à l’économie sociale et solidaire ?» s’est tenu à Marrakech du 22 au 24 mai dernier.

Cet événement d’envergure de trois jours est un projet issu d’une coopération franco-marocaine fructueuse entre l’Université Cadi Ayyad de Marrakech (UCAM) et celle de Haute-Alsace de Mulhouse, à l’occasion de la dix-septième rencontre du réseau inter universitaire de l’économie solidaire (RIUESS, un réseau qui regroupe des universités et des laboratoires développant des formations et recherches dédiées à l’ESS). Cette convergence a permis la rencontre de plusieurs chercheurs et acteurs de terrain issus du RIUESS, du Réseau Marocain de l’ESS (REMESS) et du Réseau Africain de l’ESS (le RAESS) dont le REMESS fait partie. Le forum a offert une belle occasion de rencontre entre des acteurs membres des deux réseaux continentaux du RIPESS (Réseau Intercontinental pour la Promotion de l’ESS), d’Europe (RIPESS EU) et d’Afrique (RAESS).

Cette opportunité répond au besoin de trouver régulièrement des espaces de rencontre physique qui permettent un partage international d’expériences et de visions, pour inspirer des idées nouvelles de collaboration, au-delà de nourrir un sentiment d’ appartenance à un mouvement mondial. Ce mouvement de l’ESS apporte notamment des innovations sociales dans tous les secteurs de la vie quotidienne et sa grande force réside sans conteste dans sa capacité à réinterroger l’économie et à montrer que l’on peut entreprendre autrement. Le réseau du RIPESS et ses membres porte un projet politique, et met d’ailleurs peu à peu en œuvre une stratégie d’alliance avec d’autres mouvements qui portent la voix de la transformation du modèle social et économique actuel.

Dès la plénière d’ouverture les intervenants des deux réseaux, Eric Lavillumière (Coordinateur du RIPESS EU) et Madani Koumare (Président du RAESS) ont montré l’esprit de solidarité que promeut le RIPESS, travaillant main dans la main, au sens propre et figuré.

Au-delà de multiples réunions de travail parallèles aux nombreux ateliers et tables rondes, une rencontre s’est tenue entre le RAESS, RIPESS Europe, RIPESS Intercontinental, le RIUESS et le REMESS à la fin du Forum dans l’optique de poursuivre le travail d’inter connaissance et d’amorcer des suites à donner sous forme de coopérations Europe-Afrique autour de la formation à l’ESS.

Tel que mentionné dans un article du article du journal Le Matin de Marrakech du 24 Mai, en termes de contenus, a été soulignée « la nécessité notamment de mettre en place des formations concrètes et adaptées associant les universités et les acteurs socioéconomiques, sans occulter la dimension citoyenne, et de soutenir la professionnalisation de l’encadrement de projets collectifs porteurs de solidarités à l’échelle des territoires. »

A noter l’intervention de Jean Louis Laville qui a introduit son nouveau livre (L’Économie sociale et solidaire. Pratiques, théories, débats, Points Seuil 2016), ainsi que celle de Jean Michel Servet à la plénière d’ouverture, qui ont souligné l’importance de l’Histoire pour rappeler dans quel parcours s’inscrit l’ESS, en tant que projet politique, et pas uniquement en tant qu’activités économiques.

Enfin cet événement démontre, qu’au-delà des adaptations selon les réalités historiques et géographiques des territoires,  les initiatives d’ESS s’organisent avec un fonds  commun de valeurs et de principes valorisant  la coopération et l’intelligence collective pour permettre aux  humains de construire un monde bienveillant à l’égard de tous ses habitants et vigilant sur l’intégrité de la
planète.

 

Laure Jongejans et Josette Combes

Ripess
RIPESS is a worldwide network of continental networks promoting the Social Solidarity Economy, in order to transform our economy by putting people and the planet at the center of our activities.

Inscrivez-vous à
notre newsletter