Un nouveau rapport nous présente le mouvement émergent de l’économie solidaire au Massachusetts

Cet article est également disponible en: Anglais, Espagnol

Un mouvement d’économie solidaire est en train d’émerger de communautés afro-américaines à faible revenu au Massachusetts. Ce mouvement aspire à transformer le capitalisme – comme nous le connaissons – en un monde enraciné dans les valeurs de démocratie, de justice et de durabilité. Ces rêves proviennent de Black Lives Matter, des travailleurs immigrés aux salaires indignes, des ex-prisonniers exclus de l’économie dominante, des locataires confronter à de grandes difficultés et des communautés déplacées.

Un nouveau rapport publié par  Solidarity Economy Initiative  examine huit cas dans les communautés afro-américaines à faible revenu du Massachusetts. Les auteurs Penn Loh et Sarah Jimenez nous montrent combien les aspirations au changement se répandent depuis Springfield, Worcester jusqu’à Lynn et Boston. Les communautés s’organisent pour résister et réformer le système actuel tout en construisant des alternatives qui vont au-delà du capitalisme. Elles mettent en place des coopératives, des fonds d’investissement foncier communautaire (Community Land Trusts – CLT) et des capitaux contrôlés par la communauté. Elles modélisent une économie et une gouvernance démocratique basée sur le bien commun et mettent les gens et la planète au dessus de la recherche du profit. Les communautés rêvent de construire des écosystèmes régionaux qui peuvent impacter concrètement la transformation de la société.

 

TÉLÉCHARGER LE RAPPORT (EN ANGLAIS)

 

Les cas étudiés:

Ripess
RIPESS is a worldwide network of continental networks promoting the Social Solidarity Economy, in order to transform our economy by putting people and the planet at the center of our activities.

Inscrivez-vous à
notre newsletter