Appel à signatures – Déclaration du mouvement de l’Économie Sociale Solidaire pour la défense de la démocratie au Brésil

Nous présentons une Déclaration d’appui et de solidarité avec la société et l’économie solidaire brésiliennes, qui vivent des moments cruciaux dans la défense de la démocratie et des avancées construites par le mouvement social dans les dernières années. Nous invitons les organisations de l’économie sociale solidaire de tous les continents à adhérer à la déclaration et à appuyer la diffusion d’informations auprès de leurs médias et mouvements sociaux concernant la situation alarmante que vit le Brésil, afin de rompre avec le discours hégémonique qui y est imposé et d’affirmer clairement qu’il s’agit d’une atteinte à la démocratie.

Pour les appuis sur Twitter, veuillez ajouter #EconomiaSolidariaPelaDemocracia

Déclaration du mouvement de l’Économie Sociale Solidaire pour la défense de la démocratie au Brésil

Rompre avec les institutions démocratiques ou emprunter des voies illégales et anticonstitutionnelles au Brésil, dans un grand pays qui a vécu et souhaite surmonter des années de dictature militaire, est inacceptable. Cette rupture détruira également des réalisations immenses de la société brésilienne et d’importantes avancées sociales, économiques et politiques acquises au cours des quinze dernières années, en particulier celles qu’a remportées l’économie sociale et solidaire.

Les Brésiliens et Brésiliennes lié-e-s à l’économie solidaire sont nombreux-ses. Dans une enquête réalisée auprès de 15 mille initiatives économiques solidaires, on a constaté que dans les dernières années, près de 3 millions de familles au Brésil ont construit, au moyen de formes diverses d’entreprises de l’économie solidaire et du coopérativisme, des solutions et des retombées collectives avec lesquelles ont été améliorée leur qualité de vie et celle de leurs communautés, grâce à des programmes et politiques publiques promues par le gouvernement fédéral et de nombreuses autorités étatiques et locales et à l’engagement des organisations et réseaux de l’économie solidaire.

La promotion et le développement de la production, de la commercialisation, de la consommation et de la prestation de services financiers et autres par l’économie solidaire a été rendue possible par la mise en œuvre de divers programmes nationaux (destinés au renforcement de l’agriculture familiale, de l’alimentation scolaire, à la création d’emploi et au microcrédit productif, au commerce équitable, entre autres) et d’organismes publics comme le Secrétariat national de l’économie solidaire – SENAE et plusieurs autres instances de caractère local, qui positionnent l’économie solidaire au Brésil comme une politique d’État.

Les événements qui visent à saper l’État de droit démocratique au Brésil ne font pas seulement partie d’une tentative de porter atteinte à la légitimité du gouvernement national démocratiquement élu, mais visent également à imposer un modèle qui pourrait compromettre les avancées et transformations acquises par la société civile. Les combats nécessaires contre la corruption, non seulement au Brésil, doivent contribuer à l’amélioration des institutions et non à leur détérioration, et encore moins à démanteler la normalité démocratique.

Le mouvement international de l’Économie Sociale Solidaire se joint aux voix rejetant les appels à prendre des mesures autoritaires au Brésil et invite plutôt solidairement la société brésilienne, dans le respect de sa Constitution et des lois, à approfondir un modèle de développement durable et solidaire et à continuer de lutter résolument contre l’exclusion sociale et d’approfondir la justice sociale et le bien-vivre de toutes et tous.

-> Signer la Déclaration en ligne (d’ici au 13 avril)

Ripess
RIPESS is a worldwide network of continental networks promoting the Social Solidarity Economy, in order to transform our economy by putting people and the planet at the center of our activities.

Inscrivez-vous à
notre newsletter